Sous le soleil de Martinique (nov 2006)

Publié le par Gazelle & Matthieu

Soleil, plages de sable fin, eau trurquoise transparente, cocotiers, poissons aux milles couleurs, bananiers, champs d'ananas, fleurs multicolores....Mais la Martinique c'est aussi la forêt tropicale humide, les colibris, la Montagne Pelée et les magnifiques villages de pêcheurs avec cases et barques colorées... Le Ti-punch et la délicieuse cuisine créole (colombo, écrevisse au lait de coco, les langoustes...) ont ravi nos papilles... Tout ce qu'il faut pour des vacances à la fois "détente et dépaysantes". Le côté sympa c'était aussi de revoir Stef et Vincent , partis s'installer au soleil des tropiques.

Arrivée à l'aéroport de Fort de France où nous attendaient Stéphy et les petits vers 17h. Direction le Sud (Les 3 îlets) où ils ont élu domicile. Nous avons été reçus comme des rois et on avait de gros scrupules à squater la chambre climatisée de nos hôtes, qui du coup on dormi dans le salon... Mille merci à vous 2 pour votre accueil et à Stef pour avoir joué au guide.

Dès le lendemain, nous avons commencé à visiter l'île avec Stef. Nous avons débuté par le sud et ses plages de sable fin...Des dizaines de petites criques ou "anses", toutes différentes (Anse noire, Anse Dufour, anse à l'âne, grande anse...). Le lendemain, armés de masques et tubas, nous avons affrontés les fonds marins avec Matthieu et Clément. Il ne suffit pas d'aller bien loin pour en prendre plein le yeux...Des dizaines de poissons multiformes et multicolores à à peine 1m de nous...C'était superbe...Nous avons continué notre journée par la visite du diamant, de Sainte Luce, Sainte Anne et par des bains à l'anse michel et à la célèbre anse des salines...

Le lendemain nous avons quittés nos hôtes pour partir vers le nord de l'île. Visite de Ducos, de Case-Pilote, du Morne Vert (à l'intérieur) et du Carbet. Nous avons passé l'après-midi à visiter la distillerie Depaz, au pied de la Montage Pelée. Instructif et la dégustation de rhum et du jus de fruits frais était sympathique. Retour sur St Pierre pour la visite de la ville et de ses ruines, vestiges de la dernière éruption volcanique de la Pelée.  Nous n'avons jamais trouvé la chambre d'hôte réservée la veille sur internet...Du coup nous avons donc pris le guide et appelé tous les gîtes des environs pour savoir s'ils avaient une chambre libre. Finalement, nous avons trouvé un gîte (bien équipé : chambre, salon, cuisine) à Fonds St Denis (à l'intérieur des terres dans la forêt). Repas le soir au resto où on s'est régalés de Ti-punch, d'écrevisses au lait de coco et de sorbet à la mangue. Nous avons partagé notre gîte avec des lézards, un énorme papillon de nuit et des espèces de blattes inoffensives...Notre nuit a été bercée par le chant des grenouilles...

Le lendemain, nous avons fait le tour de la montagne Pelée du Nord Caraïbe au Nord Atlantique. C'est un itinéraire magnifique au milieu de la végétation bien dense, de l'atmosphère humide, des bananeraies, des champs d'ananas, des petits villages de montagne...Départ de Fonds St Denis, avec un arrêt à la cascade du saut du gendarme dans la forêt. Visite du Morne Rouge, d'Ajoupa Bouillon, de Basse Pointe et Macouba pour arriver enfin au bout du bout de l'île : Grand Rivière. Les 3 derniers villages sont des villages de pêcheurs, au bord de l'Atlantique. La mer y est beaucoup plus agitée que côté caraïbe et il est plutôt dangereux de s'y baigner. On s'est fait un sacré resto 'chez tante Arlette" pour déguster la célèbre langouste (un délice)...Par contre, les restos sont franchement pour les touristes...En rentrant vers St Pierre, nous nous sommes arrêtés sur l'habitation Leyritz (avec musée sur l'esclavage) mais malheureusement nous n'avons pas eu le temps de visiter. Baignade avant le couché du soleil à l'anse couleuvre qui se mérite puisqu'il faut marcher un peu pour l'atteindre.

Nous avons ensuite quitté la côte Caraïbe pour la côte Atlantique et la presque île de la Caravelle (La Trinité, Tarnane et l'anse Bonneville : paradis des surfeurs). Puis visite du Robert et du François. Nous avons logé 2 nuits dans un gîte dans une bananeraie (bien sympa). RDV avec Stef, Vinceent et les petits, le dimanche pour une journée plage. Baignade aux fonds blancs (bof), puis à l'anse Macabou et à l'anse des salines. Le lendemain, avant notre départ, nous sommes retournés à l'anse des salines pour découvrir l'étang des salines et les savanes des pétrifications beaucoup moins touristiques (car on ne s'y baigne pas), mais néanmoins magnifiques.

Chargés de bouteilles de rhum et de confitures (de banane, ananas, patate douce, mangue etc) nous avons repris l'avion pour retrouver la grisaille et le froid parisien...Nous serions bien restés une petite semaine de plus pour mieux visiter...Notre seul regret est de ne pas avoir pu grimper sur la montagne Pelée qui était toujours sous la brume. Mais bon on ne va pas se plaindre, c'était déjà bien.

En bref, on a bien profité du soleil, des belles plages, de la végétation bien diversifiée et de l'intérieur des terres. On a fait honneur aux boissons locales (Ti-punch, lait de coco, jus de canne à sucre hyper écoeurant), à la cuisine créole vraiment délicieuse. On a fait une cure de fruits et surtout de bananes (les toutes petites) 10 fois meilleures qu'en métropole, de maracuja et d'ananas.

Publié dans Voyages

Commenter cet article