Pérou - Sur les traces des Incas...(avril 2006)

Publié le par Gazelle & Matthieu

Tous les 2 fans des "Merveilleuses cités d'or" et donc d'Esteban, Zia et Tao, l'un de mes rêves était d'aller au Pérou, suivre la trace des Incas (Gazelle).

Notre pote Manu étant alors en Amérique du sud pour 5 mois, nous avons décidé de nous rejoindre à Lima et de découvrir le Pérou ensemble ; ou du moins une partie, vue la taille de ce pays. C'était donc décidé, nous allions au Pérou, pour 15 jours.
Sacs sur le dos, itinéraire + ou - ficelé et juste la 1ère nuit à Lima réservée : voilà les vraies vacances.
15 jours c'est beaucoup trop court mais bon on a quand même bien bougé : Lima - Arequipa - Canyon del Colca - Puno et le Lac Titicaca (avec visite des îles flottantes, Amantani et Taquile) - Cuzco et la Vallée sacrée (Ollantaytambo, Chinchero, Moray, las salinas de Maras, Agua Callantes et bien sûr l'incontournable Macchu picchu).

* Lima (2j)
Nous avons atterri à Lima le 16 avril 2006 et Manu nous attendait à l'aéroport. 1er choc des cultures : la conduite ! le 1er qui klaxonne s'infiltre : la totale anarchie !
2 jours à Lima nous ont suffi. Mis à part la Plaza des Armas et quelques églises, il n'y a pas grand chose à voir. Il existe cependant un contraste frappant : le centre ville touristique, très pauvre et les quartiers riches de Miraflores ou Barranco (au bord du pacifique) ressemblant à l'Europe. Ce qui était sympa c'était quand même le bain dans le Pacifique, le trajet en "colectivos" ("Arequipa Arequipa") et le musée d'archéologie qui retrace toute l'histoire du Pérou, au travers des objets des différentes civilisations.

* Arequipa (1j) + Le Canyon des Colca (2j)
De Lima nous avons gagné Arequipa à 1000 km au Sud : 16h de bus le long de la Panaméricaine.  Arequipa est une belle ville, style colonial, en pierres blanches, à 2 500 m d'altitude, avec vue sur le volcan "Mitsi". Le Monastère Santa Catalina est splendide : une vrai ville dans la ville.
D'Arequipa nous sommes partis dans le Canyon del Colca pour 2 jours de trek ! Départ à 1h du mat de l'hôtel, suivi de 7 de bus sur une piste (impossible de dormir) avec un passage à 4800m (et 0°C).  Arrêt au "Mirador de Tapay", à 3800m d'altitude, à 7h30, pour le début de la rando. 2 jours de treck avec nous 3, Yaaron (1 Israelien) et Marcello notre guide Quechua, ainsi que les condors... Magnifiques vues que ces paysages andins et surtout :
     - la réserve de las salinas (avec lamas, alpaga et vigognes),
    - le levé du soleil le 2ème jour sur la montagne (départ à 4h du mat, sous la lumière des lampes frontales et des étoiles)
     - les villages perdus dans la montagne, dont Cabanaconde (le village le plus reculé du Canyon) ou celui de notre guide.
Heureusement les matés de coca ou de muña étaient là pour nous donner du courage...
Après une nuit sur des nattes de bambou dans une case, nous avons repris le bus à Cabanaconde avec les "campesinos" qui allaient travailler aux champs. Voyage épique dans ce bus de 50 places où nous étions plus de 80 et certainement les seuls touristes. Pause à Chivay pour se détendre dans les "aguas callantes" (piscine d'eau sortant des volcans à 37°C) : royal.

* Puno et le Lac Titicaca (3j)
Arequipa - Puno : 5h de bus pour arriver sur les berges du fameux lac Titicaca à 3 800m d'altitude (le lac navigable le + haut du monde). Matthieu se rappellera toujours de son après-midi et de sa nuit avec une méga turista ! Puno est ville qui grouille mais où il fait bon se promener. De Puno nous sommes partis pour 2j d'excursion en bateau sur le lac Titicaca avec au programme arrêt sur "Las Islas Flottantes" de los Uros, puis Amantani où nous avons dormi chez l'habitant puis le lendemain visite de Taquile. Amantani et Taquile sont magnifiques...de même que les paysages vus depuis le lac, surtout les montagnes boliviennes à 6 000m.
Ne pas faire comme nous et oublier de se tartiner de crème solaire très fréquemment car on s'est chopé de sacrés coups de soleil !!!

* Cuzco et la Vallée sacrée des Incas (4j)
Nous avons choisi Pony Express pour faire le Puno-Cuzco (prévu en 6h) et bien fatale erreur ! Plus de 10h de bus pour rejoindre la capitale Inca avec pour compagnons : poules, sacs de foin, sacs de pâtes de 10kg et j'en passe... Du coup on a loupé notre correspondance pour Agua Callantes et pour la visite du Macchu Picchu le lendemain.
On a du changer nos plans mais finalement nous avons réussi à visiter Cuzco, Ollantaytambo et à rejoindre Agua Callantes au pied du Macchu. Détente dans les sources d'eau chaude et démarrage de l'ascencion à pied vers Macchu Picchu à 5h du mat, sous la pluie bien entendu (il y pleut 300j/an!). Il parait qu'il faut faire ça pour arriver avant les 1er bus de touristes et voir le lever du soleil sur Macchu Picchu.
Bref, arrivés sur le site nous étions trempés et il y avait beaucoup de brume donc l'image n'était pas aussi idyllique que prévu. Et pourtant !!!! Sous cette brume épaisse et sous cette pluie, c'était tellement beau et tellement mystique qu'on en avait le souffle coupé. Je n'ai jamais rien vu d'aussi beau. C'était comme dans les cités d'or de notre enfance. On a passé la journée sur le site et courageux que nous sommes, nous avons gravi le Hayna Picchu afin de surplomber la cité inca. C'était grandiose : le spectacle était fabuleux et aller à Macchu Picchu sans escalader le Hayna c'est comme regarder la tour Effel d'en bas : il manque quelque chose.
En plus pour nous récompenser de notre patience, de notre courage et de notre fascination, le soleil s'est levé sur le Macchu Picchu. Comme tous les touristes s'en vont vers 14h on avait l'impression de l'avoir rien que pour nous jusqu'à la fermeture.
Le lendemain, nous sommes rentrés sur Cuzco en taxi avec le couple de français rencontré au lac Titicaca. On a visité les Salinas de Maras (puits salans datant des incas et toujours exploitées aujourd'hui), le site de Moray (laboratoire d'agronomie inca) et les ruines de Chinchero (ancienne cité Inca). Notre chauffeur Raúl était super sympa et on a chanté à fond "la camisa negra", Manu a même conduit son taxi et on a mangé tous ensemble dans un bouiboui par là.

Nous avons passé notre dernière soirée péruvienne à Cuzco à boire des pisco sour et des rhums...Puis retour en France...Le choc des cultures est presque pire dans ce sens...On s'habitue à la vie itinérante, au sac sur le dos, aux trajets en bus interminables et à cette vie qu'on aimerait bien prolonger encore et encore...

En bref
Et voilà 15j passés à vive allure, mais riche en :
    - découvertes : aussi bien culturelles que culinaires (ceviche, lomo o pollo saltado, cau cau, sopa a la criolla, soupe de maïs de Gladys,  papas a la Huancaïna, l'aji de galina, l'alpaga, la trucha façon Puno, et le fameux Inca Kola, la chicha morada et les matés de coca et muña et le Pisco sour).
Bon on n'a pas été assez courageux pour goûter la chicha (bière de maïs dont la fermentation est initiée par la salive --> et pour ce faire ils crachent dans la bouteille...)
    - rencontres : Marcello, Gladys & Franklin, Raúl etc. (les péruviens sont extrêments gentils et accueillants)
    - dépaysement

Ce pays nous a tellement plu qu'on retournerait volontier en Amérique du sud et bien sûr au Pérou...

Publié dans Voyages

Commenter cet article

Anne 11/03/2007 21:50

Super, ton blog, Gaëlle! A quand les photos de Rome?Bises,Anne